L’important n’est pas ce qu’on fait de nous…

«L’important n’est pas ce qu’on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce que l’on fait de nous.»

Jean-Paul Sartre

Paranoïa…

Merci de m’avoir donné cette opportunité d’être complètement ridicule.
Ça, c’est fait…

Tiens ! Je viens de réaliser que j’étais déjà passé sur France 5 (enfin ça s’appelait « La Cinquième » à l’époque) en 2000 dans « les mots des maths » avec Gilles Dowek et Philippe Flajolet…, montés par le talentueux Alexandre Besson.

Le Vinvinteur n°25

Coïncidence?… Cette émission remet au goût du jour mes remarques au Sénat il y a une quinzaine d’années (et, oui, en 1999 on parlait encore en francs…).


Le Vinvinteur 25 par levinvinteur

Le langage de programmation shakespearien

Merci Christophe, de m’avoir montré ce beau travail de Karl Hasselström et Jon Åslund dont voici un extrait :

Primes

(This is the contents of the file primes.spl.)


Prime Number Computation in Copenhagen.

Romeo, a young man of Verona.
Juliet, a young woman.
Hamlet, a temporary variable from Denmark.
The Ghost, a limiting factor (and by a remarkable coincidence also
        Hamlet's father).


                    Act I: Interview with the other side.

                    Scene I: At the last hour before dawn.

[Enter the Ghost and Juliet]

The Ghost:
 You pretty little warm thing! Thou art as prompt as the difference
 between the square of thyself and your golden hair. Speak your mind.

Juliet:
 Listen to your heart!

[Exit the Ghost]

[Enter Romeo]

Juliet:
 Thou art as sweet as a sunny summer's day!


                    Act II: Determining divisibility.

                    Scene I: A private conversation.

Juliet:
 Art thou more cunning than the Ghost?

Romeo:
 If so, let us proceed to scene V.

[Exit Romeo]

[Enter Hamlet]

Juliet:
 You are as villainous as the square root of Romeo!

Hamlet:
 You are as lovely as a red rose.

                    Scene II: Questions and the consequences thereof.

Juliet:
 Am I better than you?

Hamlet:
 If so, let us proceed to scene III.

Juliet:
 Is the remainder of the quotient between Romeo and me as good as
 nothing?

Hamlet:
 If so, let us proceed to scene IV.
 Thou art as bold as the sum of thyself and a roman.

Juliet:
 Let us return to scene II.

                    Scene III: Romeo must die!

[Exit Hamlet]

[Enter Romeo]

Juliet:
 Open your heart.

[Exit Juliet]

[Enter Hamlet]

Romeo:
 Thou art as rotten as the difference between nothing and the sum of a
 snotty stinking half-witted hog and a small toad!
 Speak your mind!

[Exit Romeo]

[Enter Juliet]

                    Scene IV: One small dog at a time.

[Exit Hamlet]

[Enter Romeo]

Juliet:
 Thou art as handsome as the sum of thyself and my chihuahua!
 Let us return to scene I.

                    Scene V: Fin.

[Exeunt]

Vous pouvez en savoir plus ici.

Stuxnet & fils : anatomie de virus informatique qui peuvent détruire des usines

Stuxnet est un virus très sophistiqué, célèbre pour avoir détruit des installations nucléaires en Iran. Des variantes sont en train de naitre. Celles-ci sont susceptibles d’attaquer, comme Stuxnet, les systèmes informatiques dit « SCADA » (Supervisory Control And Data Acquisition) destinés à piloter à distance, en temps réel, et à grande échelle, des installations techniques, par exemple pour contrôler les machines et processus industriels, ou encore superviser la production et la distribution en énergie (électricité – avec les smartgrids – gaz, pétrole) ou en eau, avec des conséquences potentiellement catastrophiques (coupures d’électricité ou d’eau massives, explosions, fuites de produits toxiques…)
La stratégie de gestion de risque des entreprises industrielles, quelle que soit leur taille, doit désormais de plus en plus compter avec ce genre de menaces.

Stuxnet: Anatomy of a Computer Virus de Patrick Clair

Comment les systèmes complexes apparaissent

Dans une ville comme New York, plus de 10 milliards de produits et services sont commercialisés.
Comment un système aussi complexe peut-il fonctionner? L’histoire de l’Univers en 17 minutes, pour comprendre comment les systèmes complexes apparaissent, depuis le Big Bang aux réseaux sociaux globaux.
[Choisir les sous-titres français une fois la vidéo lancée].